Projet hybride

Les voitures hybrides dans la course automobile

Nos travaux de recherche dans les techniques hybrides ont débuté en 2000. Ainsi, jusqu’en 2003, nous avons développé et construit le premier prototype hybride BTD. Depuis cette époque, nous avons collaboré à divers projets hybrides importants dans l’industrie automobile. Nous respecterons ici le principe de confidentialité.

Dans une version améliorée de notre propre prototype, nous avons prouvé les avantages écologiques et pratiques d’un véhicule hybride dans la course automobile.

BTD au service de la recherche

De 2000 à 2003, nous avons développé un véhicule hybride en collaboration avec l’Université de Liège. Notre Lupo 3L-VW avec entraînement hybride a éveillé un intérêt international et a été présentée plusieurs fois dans des foires professionnelles.

Objectifs :

  • réduction des émissions polluantes (60 gr. CO2 / km MVEG),
  • réduction de la consommation à performance égale,
  • pas de gaz d’échappement en trafic urbain.

Notre véhicule hybride aux 12 heures de Spa-Francorchamps

En 2007, nous avons démontré les avantages pratiques et écologiques de cette technologie hybride en compétition dans une version perfectionnée. Le principe : dans les stands et derrière le Safety-Car, la Lupo 3L VW hybride a profité de l’énergie de freinage transformé par un moteur électrique en potentiel d’autonomie. L’entraînement hybride contribue à l’économie de carburant en conduite à vitesse réduite (p.ex. arrêts au stand).

Au classement final, notre VW Lupo hybride a brillé par sa 15ème place dans le classement des 26 voitures en catégorie T2.

La faisabilité et l’efficacité de techniques d’entraînement alternatives sur les moteurs de compétition laissent entrevoir de grandes possibilités.